15 janvier 2018

Pic Hautacam, 1746m, en raquettes.






Parmi les très beaux belvédères d'accès facile, le pic Hautacam (ou Soum de Dabant-Aygue) mérite certainement une place de choix.
D'accès simple et sans difficulté depuis la station de ski d'Hautacam, ce sommet de "seulement" 1746 mètres offre un panorama simplement exceptionnel sur la plaine et sur les sommets des Pyrénées Atlantique et des Hautes-Pyrénées. Anie, Palas, Balaitous, Ardiden, Marboré, Vignemale, Pic du Midi.... Ils sont tous sur la carte postale! Il ne manque finalement que le massif du Néouvielle au tour d'horizon.

Son ascension facile permet de la réaliser en hivernale sans difficulté. Malgré tout, comme toute sortie hivernale, les conditions de neige peuvent compliquer (un peu) l'ascension.


                        Départ: Station Hautacam, parking inférieur.

                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                            - Marcheur.
                             - Pas de difficulté particulière. Selon les conditions de neige, prévoir 
                               crampons/piolets dans la dernière partie de l'ascension.     
             
                           Durée:  
                                - 3(sans les pauses), très tranquillement.
                                                                                                               
                           Dénivelé:
                                - 350m environ sur l'aller-retour.
                                

Carte du parcours: Le parcours est très simple, on suit la piste jusqu'à rejoindre la croupe des pistes de fond, puis on suit à toute crête jusqu'au sommet. Il faut juste contourner les deux derniers petits promontoires par la gauche.


🌄🌄🌄


Départ du parking inférieur de la station, 1525m. Le soleil se lève derrière les crêtes.



Le panorama depuis la station est déjà superbe. Ici vers le massif du Soum d'Andorre et du Soum de Granquet.




Grand Barbat et Moun Né (Monné de Cauterets).



Prendre la piste qui part vers l'est depuis l’extrémité inférieur du parking. La piste, fréquentée, est bien damée et se parcours facilement sans raquette.




Le sommet du pic Hautacam pointe son nez tout au fond!



Petit rayon de soleil sur la vallée, avec au premier plan la route menant à la station.



Après avoir longé un petit bois de sapin, on sort près de la crête.



Le sommet du Pic Hautacam, où nous serons dans environ une heure.



Suivre la croupe plein nord, vers le sommet. Juste devant nous, le sommet de la Pène de Caucipeyre, avec une antenne. Il n'est pas indispensable d'y monter, on peut contourner le sommet par la droite ou la gauche sans difficulté.



Le sommet du Pic de Midi de Bigorre, 2877m.





Une éclaircie sur les sommets vers l'ouest, du Pic des Tourettes aux Gabizos.




Les sommets du cirque de Gavarnie émergent également: la brèche de Roland, et le Taillon, 3144m.




Tarbes.



De belles étendues de neige, et la tranquillité dès qu'on passe la Pène de Caucipeyre, on s'éloigne des pistes de fond!



Le sommet est au fond à droite. Il faut passer les deux petits avant sommets par la gauche. Le versant à droite (Est) est escarpé avec des pentes fortes, dangereuses avec cette neige.




Le premier sommet, côté 1705m, à contourner par la gauche. La trace est souvent faite, c'est un sommet relativement fréquenté. Attention à ne pas suivre la piste en contrebas (chemin du Houscau sur la carte IGN) mais bien à partir vers le sommet.



Derrière moi la vue est magnifique, vers le Pic du Midi, la Pène det Pourri et le beau cirque ceinturant Isaby.



Soleil sur les Gabizos et le Pic de Ger. Pour cette journée les prévisions de Météo France étaient parfaites: sommets dégagés et nuages élevés plus ou moins denses (je les critique assez quand ils se plantent!!).



Palas, Pic de la Lie, Courouaou, Grand Lurien.



On contourne sans grande difficulté les deux petits sommets. Même si quelques pas en devers sont un peu plus pénibles avec les raquettes, il n'y a aucun danger.



Après une dernière courte montée on débouche sur le sommet plat du Pic Hautacam, 1746m, en environ 1h30 (compter plutôt 2h, j'ai marché relativement vite).


🌄🌄🌄


Le panorama est exceptionnel, vu l'altitude modeste du sommet. Sa localisation en entrée de vallée permet de voir presque tous les grands sommets des Pyrénées occidentales.


Quelques photos du panorama:





🌄🌄🌄

Quelques gros plans:


Vers Gavarnie, du Marboré au Taillon.



Pic du Midi de Bigorre, 2877m.



Montaigu, 2339m.



Belle vue de la face nord du Vignemale, 3298m. On voit bien l'entaille du couloir de Gaube.



Pène det Pourri, 2587m, et Pène Taillade.



Vue vers la plaine. Le contraste entre la neige et la plaine est toujours superbe.



Vers le massif des Chabarrous, et le Pic de Gerretet. Premier plan à droite le Peguère.




Argelès-Gazost, 1300 mètres en contrebas.



Balaitous, 3144m, et Palas, 2974m.




Le Soum de Lascours, méconnaissable par rapport à la belle boucle que j'avais fait au mois d'octobre (Topo Soum de Lascours)



Le beau cirque entourant le lac d'Isaby.





Lourdes.



Grand Barbat et Moun Né.



Massif de l'Ardiden.



Le retour se fait par le même itinéraire.


Retour par la Pène de Caucipeyre.




Pylône de la Pène de Caucipeyre, 1712 m.



Le retour se fait avec une très belle vue. A noter le bois de sapin dont on longe la bordure supérieure.



La route menant à la station d'Hautacam.



On retrouve la piste plongeant sur la droite en longeant le bois avec le Moun Né en ligne de mire.




On retrouve le parking inférieur de la station près de 3 heures plus tard.



Petite sortie rapide, idéale en raquettes, pour profiter d'un panorama exceptionnel!