13 mai 2018

Ihatea, 1284m, depuis Ahusquy.


Le massif des Arbailles est sous doute le massif le plus sauvage et mystique du Pays Basque. C'est une forêt dense et profonde, striée de ravins, de fissures, de gouffres. Du lapiaz et des hêtres émergent quelques beaux sommets, souvent isolés et difficiles d'accès.
Pour s’aventurer dans les profondeurs des Arbailles, il faut bien se préparer: boussole, altimètre, voire GPS seront parfois nécessaires, car les sentiers se font rares et la forêt profonde.

Le point culminant du massif, le Pic Ihatea, ou Ihitia, n'est pas le plus difficile à rejoindre par le versant sud, depuis Ahusquy. La traversée de la forêt, assez chaotique, est relativement courte et on rejoint assez facilement le sommet, qui offre un panorama exceptionnel sur l'ensemble des Pyrénées occidentales. La vue passe de l'Océan au Pic du Midi de Bigorre!

Enfin, l'ascension permet de découvrir la fontaine d'Ahusquy, pour les promeneurs, ainsi que le sommet d'Ilhasteria, qui permettra de profiter d'un somptueux panorama sans avoir à pénétrer dans la forêt des Arbailles.

                            Départ: Auberge d'Ahusquy (975m). De Saint-Jean-Pied de Port, prendre la 
                                 direction d'Iraty. Passer Lekumberry, et en entrant dans Mendive, prendre à 
                                 gauche la direction de Behorleguy. Suivre ensuite la direction "Ahusquy". Suivre
                                 la route D117 qui offre des vues magnifiques sur la plaine et sur le Pic de 
                                 Behorleguy. Passer le plateau d'Aphanicé, et poursuivre jusqu'au Col d'Ahusquy, 
                                 bâtiment de l'auberge et table d'orientation.
                                 Se garer en bord de route (le parking de l'auberge est réservé aux clients). 


                        Difficultés (voir niveaux de difficultés):
                            - Randonneur Experimenté: Pour Ihatea. Il n'y a aucune difficulté technique 
                              ou physique.  Mais l'absence de balisage, voire de sentier dans la forêt 
                              adresse cette randonnée aux randonneurs avec l’expérience de la navigation 
                              en autonomie.
                            - Promeneur: pour Ilhasteria et la fontaine d'Ahusquy, aucune difficulté.   

                           Durée:  
                                - 2h30 (sans les pauses) pour Ihatea sud et nord (compter -40 minutes pour le 
                                sommet sud uniquement).
                                - 30 minutes aller retour pour Ilhasteria.
                                - 15 minutes aller retour pour la fontaine d'Ahusquy.
                                                                                                     
                           Dénivelé:
                                - 400m environ pour les deux sommets.
                                - 200m pour Ilhasteria.
                                

Carte du parcours: Prendre la route pastorale qui passe devant l'auberge et suivre les lacets de la route. Passer voir la fontaine (panneau). Reprendre la route jusqu'au col (1111m)au pied de Bohocortea. prendre en face pleine pente vers Ilhasteria. Suivre ensuite la crête jusqu'à rentrer dans la forêt. Suivre plein nord la croupe au plus facile dans la forêt jusqu'au sommet SUD. repartir à l'est puis plein nord jusqu'au sommet NORD. Retour par le même chemin.



🌄🌄🌄


Col d'Ahusquy, 975m, avec l'auberge d'Ahusquy. Suivre la route qui monte vers l'auberge.



La vue depuis le col est déjà magnifique! Ici le Pic d'Orhy.



Vers le Pic d'Anie.



Passer devant l'auberge d'Ahusquy dont la terrasse offre un panorama époustouflant!



Suivre la route pastorale et s'élever au dessus de l'auberge.



 Au 3eme lacet, quitter la route pour aller voir la fontaine d'Ahusquy.



Fontaine d'Ahusquy, 1105m. Inscription "Bortian Ahuzki, hur hunek toki", l'eau d'Ahusquy est visiblement très bonne! Ses propriétés curatives sont connues depuis le XIX ème siècle.



Outre la fontaine, le point de vue superbe sur les sommets souletins et béarnais ravira les promeneurs qui pourront faire demi-tour pour regagner le col.



Les orchis sureaux sont en fleurs.



De la fontaine, prendre la route ou une des sentes qui la longe pour la rejoindre.



On rejoint un col sans nom à 1111m, entre Bohocortea, et Ilhasteria qui est juste en face.



Belle vue sur la pyramide du Zabozé, 1177m.



Prendre droit vers le sommet pour rejoindre Ilhasteria, 1158m, en 20 minutes depuis Ahusquy. Quelques cromlechs et vue très étendue. Les promeneurs feront demi-tour après avoir profité du panorama.



Panorama depuis Ilhasteria.



Pour les randonneurs expérimentés, vue sur le sommet sud d'Ihatea, et sur le tracé approximatif à suivre depuis Ilhasteria.



Sommet d'Ihatea Sud.



Suivre la croupe, descendre sur un petit col pour remonter (bon sentier) jusqu’au point 1192m.


On passe au dessus du cayolar Nabolegui, les sommets de Behorleguy et Hauskoa au fond.



Vue derrière moi vers le Pic d'Orhy et le massif des Escaliers.



La vue est très belle durant toute la randonnée, ici vers le massif de l'Anie.



Du point côté 1192m, rentrer dans la forêt.



Pas de description précise dans la forêt, il faut se diriger au plus facile, d'abord plein nord, puis quelques centaines de mètres nord/nord-ouest, puis de nouveau plein nord jusqu'au sommet.


Quelques cairns sont présents, relativement bien placés.





Par des trouées dans la forêt: le Pic d'Orhy, 2017m.



On traverse plein nord une zone à découvert, dans des pelouses et lapiaz.



Et on vise finalement au jugé la lisière de la forêt, toujours plein nord.



On débouche près du sommet, on remonte la dernière pente sans difficulté dans un paysage karstique.



Avec des belles touches de gentianes bleues!



Sommet d'Ihatea Sud, point culminant des Arbailles, 1284m. Compter 1h20 depuis Ahusquy.



La vue est superbe, même si moins complète que depuis le sommet nord. Quelques gros plans:


Pic d'Orhy, 2017m.



Du Pic des Escaliers à Arthanolatze.



Pic de Behorleguy, superbe crête à parcourir: Topo Pic de Behorleguy.



Zabozé, 1177m.



Sihigue (Zihiga), sommet d'accès compliqué des Arbailles.



Pic d'Anie, 2504m.



Du Pic des 3 Rois, 2444m, au Pic d'Ansabère.



Les sommets de Basaburu (Haute Soule): Kartxela et les deux pointes de Chardekagagna.



Les deux pointes du Pic du Midi d'Ossau!



Devant le massif des Trois Rois, on voit la faille des gorges d'Ehujarré.



Le retour se fait par le même itinéraire. Pour ceux qui veulent aller jusqu'au sommet nord, suivre les pelouses vers l'est., on tombe sur un sentier descendant dans une clairière.



Traverser tout droit la clairière pour pénétrer dans la forêt.



Et suivre plein nord, au jugé, car il n'y a plus du tout de cairns ici!



On trouve rapidement la lisière au pied du sommet.



On remonte la pente terminale au plus facile, entre les pelouses et les rochers, pour rejoindre le.....



Sommet nord d'Ihatea, 1271m. Compter 20 minutes depuis le sommet sud.


La vue est plus étendue, notamment sur la plaine.

🌄🌄🌄

Panoramas complets depuis le sommet:cliquer sur les liens.

🌄🌄🌄


Extraits du panorama:







Quelques gros plans:


Etxecortia, 1204m.



Mauléon.



Zabozé, 1177m.



Belle vue sur la forêt des Arbailles.



Zelataphunta, autre sommet au cheminement compliqué, 1050m.



L'Ossau, 2884m, est bien visible!



Pic d'Anie, 2504m.



Vue sur le chemin emprunté depuis le sommet sud d'Ihatea.



Retour par le même itinéraire.



On repasse sous le sommet sud d'Ihatea.



De belles ouvertures dans la forêt...



Le retour m'a paru plus facile niveau orientation.




Et on retrouve les ronds sommets à la sortie de la forêt, en 30 minutes depuis le sommet.



Il ne reste plus qu'à rejoindre le col d'Ahusquy!



Dernière vue sur ce beau et confidentiel sommet.



Cayolar Lexarregarate, au pied des Arbailles...



Reprendre la route pastorale.



Pour rejoindre l'auberge puis le Col d 'Ahusquy.


Sommet confidentiel, comme l'ensemble des sommets des Arbailles, Ihatea offre un cheminement très agréable pour un panorama exceptionnel. Tranquillité assurée!


🌄🌄🌄



2 commentaires:

  1. Aupa Senpertar
    Magnifiques photos et panos de ce coin si paisible... même par temps clair! J'espère qu'il n'y aura pas de construction d'autre piste dans le coin pour préserver ce sanctuaire.
    Les Arbailles éternelles...
    Laster arte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aupa Peio eta milesker!

      Comme tu dis, les routes pastorales sont déjà en nombre.... suffisant!
      Le calme et l'isolement de ce massif me laisse toujours rêveur..

      Izan ontsa

      Supprimer